Investir dans un programme immobilier : les avantages et inconvénients

0

Investir dans un bien immobilier est un engagement important pour lequel il faut bien peser le pour et le contre. Faut-il préférer l’ancien ou le neuf ? S’agit-il d’un investissement locatif ou de l’achat du logement principal ? Nous répondons à toutes vos questions.

Neuf ou ancien, que choisir ?

Exemple d’un programme neuf à La Neuveville – Source : Primméa

Si les appartements anciens situés en centre-ville possèdent un certain charme, l’acquisition d’un tel bien peut poser soucis. En effet, acheter un bien immobilier ancien peut revêtir de mauvaises surprises et les travaux de rénovation imaginés peuvent rapidement dépasser le budget escompté. L’ancien est généralement moins performant au niveau énergétique et les dispositifs de l’État visent plutôt à encourager l’achat dans le neuf. Il faut dire que les frais de notaire sont réduits à 2 /3 % alors qu’ils avoisinent 7 % dans l’ancien. Les primo-accédants peuvent bénéficier du prêt à taux zéro et les économies d’électricité et de chauffage seront considérables sur le long terme avec un logement neuf. Investir dans le neuf, c’est aussi profiter d’un cadre de vie privilégié comme avec les programmes neufs à La Neuveville à quelques minutes du centre de Nancy.

Acheter pour défiscaliser ou pour vivre ?

calcul-immobilier

Les programmes immobiliers s’adressent à deux types de clientèle : ceux qui veulent habiter dans le logement et ceux qui veulent réaliser un investissement locatif. Les investisseurs bénéficient là encore d’avantages considérables pour se lancer dans l’acquisition d’un logement neuf. Investir dans un programme neuf à Vannes, Givors ou Annemasse, par exemple, permet de défiscaliser. Si l’acheteur s’engage à louer son logement, l’État prend en charge une partie de l’investissement : 12 % du montant pour 6 ans de location, 18 % pour 9 ans ou 21 % pour 12 ans. L’inconvénient de ne pas pouvoir occuper le logement est rapidement compensé par les économies financières, mais aussi par la possibilité de louer à ses descendants ou à ses ascendants.

Partager.

Laisser un commentaire