Les crédits aux particuliers progressent de 3,6%

0

Dans un contexte toujours marqué par la crise, les banques continuent de répondre aux besoins de financement des ménages. En 2013, les encours de crédits aux particuliers (crédits à la consommation et immobiliers) progressaient à un rythme supérieur à celui du PIB. En 2015, les crédits aux ménages et à l’habitat enregistrent d’après la Banque de France une croissance annuelle de 3,6%. Explications.

La production de prêts à l’habitat progresse

Les prêts à l’habitat représentent la part la plus importante des crédits aux particuliers. Le total des prêts immobiliers s’élevait en septembre 2015 à 858 milliards d’euros (cf. graphique ci-dessous).

chiffres credit habitat

Très favorables, les taux des prêts immo ont par ailleurs accéléré la production de crédits nouveaux à l’habitat. Ces derniers pesaient en septembre 2015 plus de 20,5 milliards d’euros.

Des prêts immobiliers toujours plus adaptés aux besoins des particuliers

La croissance de l’encours des prêts immobiliers va de pair avec l’émergence de nouvelles offres bancaires.

C’est par exemple le cas du prêt Facilimmo proposé par le Crédit Agricole. En souscrivant à ce prêt immobilier, les ménages souhaitant faire l’acquisition d’un bien bénéficient d’options adaptées à leurs besoins :

  • Démarrer le remboursement du prêt immobilier 4 mois après de déblocage des fonds
  • Moduler le montant des mensualités à la hausse ou à la baisse (jusqu’à 30%) en fonction de vos revenus
  • 1 fois par an, faire une pause d’une mensualité ou en doubler une
  • Suspendre les mensualités pendant 6 mois maximum ou réduire leur montant de 50% pendant 1 an maximum

Ces offres de prêts permettent ainsi de répondre aux besoins de financement des ménages, en apportant des solutions à la fois plus souples et évolutives.

Partager.

Laisser un commentaire