Quelle différence entre une résidence seniors et une maison de retraite ?

0

L’offre d’hébergement proposée aux personnes âgées est de plus en plus diversifiée. Objectif ? Répondre aux différents besoins et attentes des seniors. Si certaines requièrent une surveillance médicale quotidienne, d’autres, en revanche, sont en quête d’indépendance et d’autonomie. Entre la résidence seniors et la maison de retraite, pour quelles solutions opter ?

La résidence seniors

Ce type d’hébergement est aujourd’hui très largement plébiscité par les seniors en pleine possession de leurs moyens. Il s’agit d’une solution idéale pour celles et ceux qui souhaitent disposer d’un logement indépendant au sein d’une résidence gérée par un prestataire privé. Ces structures fleurissent un peu partout en France. Vous trouverez des résidences seniors dans les grandes villes, mais également dans les zones plus rurales où le concept commence à faire des émules. Vous êtes à la recherche d’une maison de retraite sur Paris ou ailleurs ? Pensez donc à chercher une résidence seniors si vous souhaitez bénéficier de services à la carte. Certains établissements proposent ainsi des logements meublés et conçus pour répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées. D’autres disposent d’un service de nettoyage, d’une équipe de surveillance ou d’un système d’alarme accessible 24h/24. Vivre dans ce type de résidence constitue une parfaite alternative entre une totale autonomie et le maintien d’une vie sociale. Pour intégrer une résidence seniors, les locataires doivent avoir généralement plus de 60 ans. Ils partagent des activités de loisirs, des animations et de nombreuses autres activités.

La maison de retraite

Derrière ce terme très régulièrement usité pour qualifier l’hébergement collectif pour personnes âgées se cachent en réalité ce que l’on appelle les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). Il s’agit, en fait, de structures médicalisées. Mais là encore, les disparités entre établissements sont nombreuses. Entre un EHPAD à Lille et un EHPAD à Strasbourg, les pensionnaires accueillis pourront présenter un degré de perte d’autonomie plus ou moins important. En effet, certaines maisons de retraite reçoivent uniquement des personnes âgées présentant une perte d’autonomie légère, tandis que d’autres se spécialiseront dans la grande dépendance. Dans tous les cas, ces structures disposent d’une équipe médicale complète (médecins, infirmiers, aides-soignants…) ainsi que d’équipements médicaux plus ou moins pointus. Il faut savoir que les EHPAD sont des établissements conventionnés. Cela signifie qu’ils ont signé une convention avec le Conseil départemental auquel ils sont géographiquement rattachés ainsi qu’avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). À ce titre, ils bénéficient, sous conditions, de subventions publiques et font l’objet d’une surveillance drastique de la part des autorités sanitaires.

Partager.

Laisser un commentaire