Les ennemis de votre charpente

0

Que vous souhaitiez vendre ou louer votre bien, il est important de veiller à son intégrité. Même neuve, une charpente peut présenter une certaine vulnérabilité, en particulier en cas de problème d’humidité.

Les insectes

Les termites comptent parmi les ennemis du bois les plus connus du grand public. S’ils construisent leur galerie dans le sol, ils dégradent en effet considérablement le bois, à moins qu’il ne soit traité. Tout aussi redoutable, le capricorne des maisons est un insecte ailé qui apprécie tout particulièrement les essences de bois résineux.

Ce sont ses larves qui creusent des galeries dans la charpente, semant sur leur passage de la sciure aussi fine que de la farine. Les charpentes les plus anciennes peuvent accueillir quant à elles la vrillette, dont les galeries se reconnaissent à un petit amas de sciure à l’entrée.

En cas d’invasion, il est important de faire preuve de la plus grande réactivité. L’idéal est de faire appel à une société de désinsectisation, qui sera à même d’identifier clairement l’insecte responsable des dégâts et de vous en débarrasser.

Les champignons

La combinaison de l’humidité et de la chaleur peut favoriser l’apparition de champignons. Un bois pas assez sec ou une fuite suffisent pour constituer un danger potentiel pour la charpente. L’apparition de la mérule est discrète : ce champignon commence par former une forme grisâtre avant de réduire le bois en une substance rugueuse et sèche jaunâtre.

Le fait d’appliquer un traitement fongicide et d’assécher le bois peut en venir à bout. Dans certains cas, il devient cependant indispensable de déposer le bois et de le brûler. Identifiable à sa couleur plus foncée, le coniophore – ou champignon des caves – est moins virulent. Il convient tout de même de veiller à supprimer la cause de l’humidité dans les combles et d’appliquer, là encore, un traitement antifongique adapté.

Partager.

Laisser un commentaire