Aménagement de sous-sol : comment rendre habitable un sous-sol ?

Aménagement de sous-sol : comment rendre habitable un sous-sol ?

Il existe différentes solutions qui peuvent vous pousser à réaliser l’aménagement du sous-sol : agrandissement de maisons ou création de nouvelles pièces à vivre. C’est une tâche que vous pouvez très bien prendre en main vous-même ou confier à un professionnel. Dans les deux cas, découvrez comment rendre habitable un sol en continuant à lire cet article.

Réaliser des travaux d’électricité

Les travaux d’électricité, par exemple, permettent d’améliorer le confort dans cette nouvelle pièce de maison. Dans ce cas, un raccordement au réseau d’électricité est de mise. Vous pouvez aussi tout simplement installer un réseau secondaire sur votre tableau de bord électrique.

Installer un système de chauffage

L’installation de chauffage est aussi nécessaire, quel que soit le type de pièce que vous souhaitez créer dans le sous-sol. Si vous disposez d’un système de chauffage assez puissant, vous n’avez qu’à l’étendre pour chauffer la nouvelle pièce. C’est une option qui requiert la réalisation de travaux importants. Cependant, afin de faire des économies sur les travaux de chauffage, optez pour l’installation de système indépendante, à l’exemple des radiateurs électriques.

Mettre en place un système de plomberie

Pour ceux qui prévoient d’utiliser le sous-sol à titre de salle de bains, l’installation de conduits d’arrivée et d’évacuation d’eaux est requise. N’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel pour assurer l’installation d’un système de plomberie appropriée.

Effectuer le traitement de l’humidité

Pour réaliser l’aménagement d’un sous-sol, le traitement de l’humidité dans la pièce est aussi nécessaire, soit par injection d’une résine, soit par drainage de sol. Parfois, un décaissement et l’application de revêtement étanche permettent de lutter contre les remontées capillaires et l’humidité. La mise en place d’un système de ventilation tel que le VMC est aussi conseillée.

Réaliser des travaux d’isolation

Des travaux d’isolation sont aussi indispensables afin d’améliorer le confort thermique et acoustique de la nouvelle pièce à aménager dans le sous-sol. Pour isoler le sol, utilisez une plaque isolante avant les revêtements de sol tels que le lino, la moquette ou le parquet. En ce qui concerne l’isolation des murs, vous n’avez qu’à coller des panneaux de doublage thermique pour les supports réguliers. S’il s’agit plutôt de supports irréguliers, utilisez une ossature en métal pour fixer les plaques de plâtre.

Pour ce qui est de l’isolation du plafond, choisissez un isolant phonique capable de réduire les bruits au niveau des canalisations. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel pour trouver la technique d’isolation adaptée.

Améliorer l’éclairage

Lorsque vous aménagez un sous-sol, l’éclairage est un autre point à ne pas négliger. Dans le cas d’une pièce avec des petites ouvertures, vous n’avez qu’à les agrandir. Afin d’optimiser la luminosité dans un sous-sol, pensez à installer d’autres sources d’éclairage : pose de surface vitrée ou de briques de verre, ouverture dans le plancher du rez-de-chaussée, installation de sources de lumière artificielle.

Revoir l’accès au sous-sol

Selon l’usage de la nouvelle pièce aménagée dans le sous-sol, l’accès est aussi à revoir. Vous pouvez renforcer la sécurité des marches, agrandir la cage d’escalier, etc. Si votre sous-sol comprend un escalier, pensez à le rendre fonctionnel et pratique.

Dans le cas de l’aménagement d’une grande pièce à vivre dans le sous-sol, veillez à installer l’escalier contre un mur. En revanche, si vous prévoyez de créer une pièce à multi-usages dans le sous-sol, placez l’escalier au centre de votre sous-sol.

Respecter une certaine hauteur sous-plafond

Dans le cadre de l’aménagement du sous-sol, une certaine hauteur sous-plafond est requise. Cela dépend généralement de l’usage de la nouvelle pièce. Si vous prévoyez d’aménager une cave à vin ou un espace de stockage, la hauteur sous-plafond doit être inférieure à 2m. Dans le cas où vous souhaitez utiliser le sous-sol comme salle de jeux, salle de cinéma ou endroit de bricolage, une hauteur sous-plafond inférieure à 2,40m fera très bien l’affaire.

Pour ceux qui envisagent d’aménager une salle de gym, un bureau ou un salon dans le sous-sol, une hauteur sous-plafond supérieure à 2,40m est nécessaire.

Respecter les différentes étapes des travaux d’aménagement de sous-sol

Les travaux d’aménagement d’un sous-sol se déroulent en plusieurs étapes à respecter dans un certain ordre. Tout d’abord, réalisez l’excavation de sous-sol afin d’obtenir une hauteur sous-plafond de 2,10m. Puis, viennent la réalisation du coffrage, du bétonnage et la création de la dalle en béton. Après, effectuez les travaux d’étanchéité au niveau des murs, mettez en place l’escalier et réalisez l’isolation des murs, du sol et du plafond.

Avant de terminer avec les travaux d’aménagement tels que l’éclairage, l’électricité, le chauffage, procédez à la mise en place du système de ventilation optimisée.

En somme, pour réussir l’aménagement du sous-sol, déterminez les travaux à effectuer : travaux d’électricité, installation de chauffage, installation de système d’isolation, amélioration de l’accès au sous-sol ou rénovation du système d’éclairage. Veillez également à respecter les différentes étapes de réalisation des travaux d’aménagement de sous-sol.